La LUTTE ANTI-GASPILLAGE avance

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×

« Jeter une baguette de pain, c’est laisser se vider une baignoire entière, jeter un kilo de viande de bœuf, c’est 15 000 litres d’eau gaspillés »

Rappel

En 2010, la Commission Européenne élaborait une étude constatant que 42% des déchets alimentaires proviendraient des ménages, 39% de l’industrie agroalimentaire contre 14% pour les restaurants et autres services alimentaires (cantines) et 5% pour le commerce et la distribution.

En effet, selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et Maîtrise de l’Energie) en France, plus de 7 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au long de la chaîne alimentaire. Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an à la poubelle : 7 kg d’aliments encore emballés et 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés !

La prise de conscience :

Le 16 octobre, journée mondiale de l’Alimentation, a donc été institué journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire en France. À cette occasion, tous les acteurs de la chaîne alimentaire sont appelés à se mobiliser pour organiser des actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire !

Des engagements volontaires de la part des GMS (grandes et moyennes surfaces) :

Un premier pas chez les professionnels de la distribution enclenché par la ministre de l’écologie Ségolène Royal. Ainsi, la priorité sera donnée à la prévention du gaspillage. Toutes les surfaces de vente de plus de 400 m2 devront signer des conventions de don de denrées alimentaires avec des associations caritatives habilitées.

Du concret avec le vote unanime mercredi 9 décembre, d’un panel de mesures pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Selon  Guillaume Garot (ancien ministre délégué à l’agroalimentaire), ce texte permet de « bâtir un cadre légal contre le gaspillage », « la France deviendra le pays le plus volontariste d’Europe en ce domaine ».

En effet, les produits sous marque de distributeur, actuellement détruits si invendus, pourront être donnés. Aussi, la lutte contre le gaspillage alimentaire fera en outre partie de l’éducation à l’alimentation durant le parcours scolaire. Ou encore, il sera interdit aux grandes surfaces de jeter ou détruire de la nourriture consommable (invendus), et auront l’obligation de signer  un protocole avec une association de solidarité afin de faciliter les dons alimentaires.

 

Nos sources :

http://alimentation.gouv.fr/vous-avez-dit-gaspillage,3162

http://alimentation.gouv.fr/journee-anti-gaspillage/edition-2014

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/12/10/gaspillage-alimentaire-les-grandes-surfaces-ne-pourront-plus-jeter_4829076_3244.html

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/12/10/les-deputes-unanimes-pour-lutter-contre-le-gaspillage-alimentaire_4828389_3244.html

http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/08/27/la-grande-distribution-s-engage-aupres-du-gouvernement-dans-la-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire_4738791_1656994.html

http://agriculture.gouv.fr/lassemblee-adopte-lunanimite-des-mesures-de-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *