Pourquoi faire attention à nos déchets ?

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×

Notre production de déchets a doublé en 40 ans ! Aujourd’hui, chacun d’entre nous produit en moyenne 590 kg de déchets par an.

Nous avons progressivement pris l’habitude de trier nos déchets, un geste essentiel mais sachez que la collecte et le traitement des déchets ne sont pas sans conséquence sur l’économie et sur l’environnement. Il faut donc en premier lieu éviter de générer des déchets et par conséquent, mieux réfléchir aux produits que nous consommons et à la manière dont nous les utilisons.        

La consommation locale réduit les déchets !  

En effet,orienter nos modes de production et de consommation de façon durable permet de réduire énormément les emballages plastiques. La réduction des déchets est un enjeu important pour la société d’aujourd’hui.

Pourquoi me demanderez vous ?

Et bien, tout d’abord, cela a un coût. En effet, il faut traiter ces déchets. De même pensons à la pollution occasionnée, il est facile de remarquer au détour d’une rue que tous nos déchets ne finissent pas à la poubelle et ont des conséquences néfastes sur notre environnement (mégots de cigarettes, emballages plastiques… !)      .

Au-delà de nos rues, connaissez-vous l’existence du 7ème continent ? Cet amas gigantesque de plastique à la dérive dans nos océans produisant d’irréparables dommages sur la faune et la flore aquatique : « Le rejet dans les océans de déchets de plastique provoque des dégâts estimés à au moins 9,5 milliards d’euros et menace la vie marine, le tourisme et la pêche, a averti l’ONU à l’ouverture de sa première Assemblée sur l’environnement le 23 juin à Nairobi. »

Plus près de nous, prenons l’exemple des prospectus publicitaires, une enquête nous informe que 773 000 tonnes avaient été distribuées dans nos boîtes aux lettres en 2011 et si les producteurs financent une partie de leur traitement, dans le cadre du principe pollueur-payeur, les ménages (nous !) y participons également, à hauteur de 230 millions d’euros par an pour les papiers, via la taxe d’enlèvement des ordures ménagères! Mais la pollution est également environnementale : comme seul 49% du papier est recyclé en France, c’est plus de la moitié des 69 200 tonnes mensuelles de prospectus publicitaires qui sont gaspillées !

Et nous ne parlons que des publicités dans nos boîtes aux lettres…pensons aux divers emballages qui peuplent nos maisons et chariots de courses !

C’est pourquoi, Consomme local conseille à chacun de ses lecteurs, d’être vigilants et d’essayer de prendre de nouvelles habitudes de consommation : évitons le gaspillage et ayons une conscience éco-responsable, pour nous!

Et pourquoi ne pas se tourner vers la livraison de paniers confectionnés avec de produits frais et locaux via Cap Local ? La consommation de produits locaux diminue grandement l’émission de déchets non recyclables.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *